Aide aux jeunes diplômés du BTS 2016 en recherche d'emploi

Le Premier ministre a annoncé le 11 avril plusieurs mesures en faveur de la jeunesse, parmi lesquelles une aide à la recherche du premier emploi (ARPE) destinée aux jeunes titulaires d’un diplôme à finalité professionnelle à la session 2016 et d’origine modeste, qui entrent sur le marché du travail en situation d’inactivité. 

 

Vers le site du ministère...

 

Mise en œuvre dès l’été 2016, cette mesure consistera à verser une aide mensuelle d’un montant de 200 euros (élèves et apprentis de l’enseignement scolaire), ou bien équivalente au montant de la bourse précédemment perçue (étudiants) ou encore d’un montant de 300 euros (apprentis de l’enseignement supérieur) pendant une durée maximale de quatre mois. La demande du bénéfice de l’ARPE doit être effectuée dans les quatre mois qui suivent la réussite à l’examen. 

Les étudiants diplômés du BTS

 

En ce qui concerne les établissements dispensant des formations post-baccalauréat, les jeunes préparant un BTS par la voie de la formation initiale sous statut d’étudiant ou par la voie de l’apprentissage pourront, s’ils obtiennent leur diplôme et s’ils sont à la recherche d’un premier emploi, demander le bénéfice de l’ARPE. 

 

Pour en bénéficier, le jeune doit : 

- soit avoir perçu une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques au cours de la dernière année de préparation du diplôme ; 

- soit, s’il a préparé son diplôme par la voie de l’apprentissage, remplir des conditions de ressources équivalentes à celles permettant de bénéficier des bourses de l’enseignement supérieur. 

 

La demande devra être faite auprès du directeur du centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) dont relève l’établissement de formation dans lequel le demandeur a suivi la dernière année de préparation du diplôme. Elle s’effectuera via le portail numérique etudiant.gouv.fr 

 

Le demandeur devra fournir les pièces justificatives suivantes : 

- une attestation sur l’honneur précisant que le demandeur n’est plus en formation, qu’il est à la recherche d’un premier emploi et s’engage à ne pas s’inscrire dans une nouvelle formation au cours de l’année universitaire qui suit l’obtention de son diplôme ; 

- une attestation de réussite délivrée par votre établissement. 

 

Les diplômés boursiers sous statut d’étudiant (dont les BTS par exemple) seront informés via des mailings par leur CROUS, à partir de l’entrée en vigueur de la mesure.